Politique de cookies
Afin d'améliorer votre navigation sur le site, nous utilisons des cookies propres et des cookies de tiers qui vous offrent des informations ainsi que des annonces publicitaires correspondant à vos goûts. Si vous continuez votre navigation sur notre site, cela veut dire que vous acceptez notre politique de cookies. FERMER

Fécondation par Don d’Ovocytes


La fécondation par don d’ovocyte, également connue comme «FIV D.O.», est tout à fait légale en Espagne, contrairement à d’autres pays européens. De plus, la législation espagnole protège l’identité des donneuses, de telle sorte que les enfants issus de cette technique ne pourront connaître l’identité de leur génitrice et que les donneuses ne pourront connaître l’identité des enfants issus de leur don.

Nombreuses sont les familles qui s’inquiètent du processus de sélection de la donneuse qui leur procurera l’ovule qui donnera naissance à leur bébé. Par chance, en Espagne, la loi impose une similitude maximale entre le phénotype de la donneuse et celui de la mère réceptrice. Cela veut dire que la loi oblige une grande ressemblance physique entre les deux femmes.

Le département de dons d’ovocyte d’IVF Spain recense plus de 500 donneuses, de différentes nationalités d’Europe, d’Asie et du Moyen Orient, pouvant ainsi répondre aux caractéristiques physiques des patientes du monde entier.

De nombreuses raisons peuvent expliquer la perte de qualité des ovules produits par les ovaires: l’âge, la ménopause précoce, une maladie génétique, l’ablation des ovaires, la chimio et radiothérapie lors d’un traitement contre le cancer, etc. Dans ces cas-là, recourir au don d’ovocytes est une manière sûre et avérée de tomber enceinte.

La donneuse se soumet à stimulation ovarienne contrôlée et personnalisée. Parallèlement, la femme réceptrice suit un traitement hormonal qui permet de synchroniser son cycle avec celui de la donneuse. Ainsi, les embryons obtenus par fécondation in vitro peuvent être implantés dans un utérus prêt à recevoir une grossesse. Les embryons restants seront mis en cryopréservation en vue de futures grossesses.

Cette technique offre un taux de grossesse pouvant atteindre 75 à 80%*.

Technique employée

  • Avec le sperme de votre partenaire.
  • Avec un don de sperme (adoption d’embryons).

Pour qui ce traitement est-il indiqué?

  • Femmes qui souffrent de ménopause précoce et psychologique.
  • Femmes qui ne produisent pas d’ovules ou qui sont devenues stériles suite à des traitements de chimio et radiothérapies.
  • Femmes qui produisent des ovules de mauvaise qualité ou sur lesquelles la stimulation hormonale n’a aucun effet.
  • Lorsque les traitements de reproduction assistée ont échoué plusieurs fois.
  • Femmes qui souffrent de maladies génétiques qui ne peuvent pas être diagnostiquées chez l’embryon.
  • Lorsqu’il n’y a pas d’accès chirurgical possible jusqu’aux ovaires.
Tout comme les dons d’organes ou les dons du sang, il existe les dons d’ovules qui se font de manière tout à fait volontaire, anonyme (les femmes ne sauront jamais qui a bénéficié de ses ovules et vice-versa) et altruiste. Grâce à ce geste solidaire (56.5% des donneuses le font uniquement par altruisme), les femmes, qui ne peuvent le faire avec leurs propres ovules, ont alors la possibilité de mettre au monde un bébé en bonne santé.

Les femmes qui se présentent afin d’effectuer un don d’ovules sont jeunes, en bonne santé, et doivent passer toute une série d’examens médicaux, génétiques et psychologiques préalables au don et prévus par la loi.

Critères de sélection des donneuses

  • Femmes entre 18 et 34 ans.
  • Groupe sanguin: c’est un paramètre important pour les parents qui souhaitent garder le secret et avoir le même groupe sanguin que leur enfant et insignifiant pour ceux qui leur parleront du don d’ovules.
  • Dépistage de maladies comme : VIH, chlamydias, hépatites, rubéole, toxoplasmose, cytomégalovirus, syphilis, entre autres.
  • Analyse Recombine capable de détecter 213 maladies monogéniques.
  • Analyses génétiques et chromosomiques afin de détecter de possibles altérations.
  • Antécédents familiaux et personnels afin d’exclure le risque de transmission de maladies héréditaires.
  • Test de fertilité.
  • Evaluation psychologique.
Le diagnostic médical déterminera la viabilité de ce traitement.



*Les taux de grossesse varient selon l’âge, la réserve ovarienne, la réaction aux médicaments de la patiente et la génétique. Les résultats proviennent d’un échantillon représentatif du traitement en question.



Contactez IVF SPAIN
Avenida de Ansaldo, 13
03540 Alicante

+34 965 267 890
Certificaciones Fertility Support Group